« L’Intelligence Economique : une nouvelle culture pour un nouveau monde » d’Eric Delbecque

l-intelligence-economique---une-nouvelle-culture-pour-un-nouveau-monde-11639-250-400L’ouvrage « L’Intelligence Economique : une nouvelle culture pour un nouveau monde » d’Eric Delbecque s’inscrit dans la continuité du rapport d’Henri Martre et de Bernard Carayon. L’auteur cite la définition de l’intelligence économique retenue par Allain Juillet dans le référentiel d’intelligence économique au Sein du Secrétariat Général de la Défense Nationale. L’ouvrage explique le cycle du renseignement en l’assimilant au cycle de connaissances. Il nous propose une synthèse des évolutions de différentes formes de guerres et des évolutions des principales puissances mondiales. Il décrit les concepts clés de l’intelligence économique en précisant les techniques de celle-ci. Il assimile l’intelligence économique à un savoir-faire autour de l’information économique. Dans cet ouvrage l’auteur défend la thèse de guerre économique et guerre de l’information. Il va plus loin dans cette thèse en parlant de la guerre cognitive et de la culture du combat économique. Eric Delbecque définit le combat économique comme un hybride articulé autour du savoir-faire de l’information économique et d’une politique publique ayant l’Etat comme stratège. A la fin de l’ouvrage, l’auteur  précise ce qu’est l’intelligence territoriale et énumère les améliorations à apporter issues du plan Martre. L’auteur défend le « Colbertisme » économique.

L’auteur donne un exemple de guerre de l’information utilisé par les Américains afin de déstabiliser le marché européen de l’aquaculture.

Les américains ont lancé une offensive médiatique appelée « l’affaire du saumon d’élevage ». Il s’agit d’une offensive informationnelle au profit des sociétés américaines, afin de défendre leurs intérêts sur le marché de la pisciculture et de l’huile de soja en Europe. La stratégie de cette offensive médiatique est basée sur la sensibilité et la peur des opinions publiques mondiales concernant la santé et la sécurité alimentaire. L’offensive a commencé lors de la publication le 29 Janvier 2004 du numéro 303, de la revue américaine « Science », qui a publié un article citant la conclusion d’un rapport de recherche sur la dangerosité du saumon d’élevage pour la santé des consommateurs. L’article précise que le saumon d’élevage contient des contaminants chimiques. Nous apprenons que les auteurs du rapport ont mis en scène les résultats afin de favoriser les producteurs américains de saumon sauvage et d’influencer aussi les aquaculteurs européens d’utiliser le soja transgénique américain dans la nourriture des saumons d’élevage. Certains organismes américains ont essayé d’influencer les opinions publiques mondiales et européennes, afin de pouvoir imposer leurs intérêts sur le marché de l’aquaculture. La réaction rapide de l’Europe et de l’AFSSA a limité l’impact de ce rapport sur l’opinion publique et il n’a pas eu les effets escomptés par les américains sur le marché mondial et européen de l’aquaculture.

Cet exemple démontre le rôle et l’importance de l’information économique dans la guerre économique. En effet dans une guerre économique, l’information économique stratégique est utilisée comme un levier important pour déstabiliser les concurrents afin de pouvoir s’accaparer leurs marchés.

Toutefois, nous pouvons noter que l’ouvrage n’aborde pas l’importance des normes internationales sur le marché économique global étant donné que la majorité des normes au niveau européen sont des normes d’inspiration anglo-saxonnes qui pénalisent les PME françaises.

L’auteur ne traite pas de l’importance de l’action étatique dans l’Intelligence économique, telles que:

–          la circulation de l’information économique stratégique entre les administrations de l’Etat et les entreprises privées, comme au Japon.

–          La mise en place par l’Etat d’une véritable culture de l’information économique au niveau national,

–          L’IE ne se suffit pas à elle même. L’Etat doit créer un environnement propice à l’économie, aux affaires en règle générale. Il doit assurer une stabilité juridique, fiscale, la mise en place des financements croisés entre l’Etat et les entreprises dans le domaine de l’innovation, etc.…

 « Il n’existe pas de société sans conflit. Celui-ci ne fait que se métamorphoser. », Citation issue du Traité de Polémologie de Gaston Bouthoul

Cette citation reflète la réalité des sociétés humaines dans le monde. Cela démontre que le conflit et la violence qui en découlent sont inhérents à la nature des êtres humains. L’environnement culturel, économique, social et politique influence négativement ou positivement un être humain. Cela confirme mon analyse concernant les menaces en règle générale. Selon moi une menace est protéiforme, elle n’est pas statique, elle évolue dans le temps. Dans une société les interactions culturelles, économiques et sociétales donnent naissance à de nouvelles menaces. L’existence d’une société sans conflit ou sans guerre est une chimère et une utopie.

Eric DELBECQUE dirige le département de sécurité économique à l’Institut des Hautes Etudes de la Sécurité et de la Justice (INHESJ), et est expert en Intelligence Economique. Il est également chargé des cours à l’Ecole de Guerre Economique, au Pôle Universitaire Léonard de Vinci, ainsi qu’aux Universités Paris-Dauphine, Panthéon-Assas et Panthéon-Sorbonne.

source : DELBECQUE Eric, L’Intelligence Economique : une nouvelle culture pour un nouveau monde, Edition PUF, 198 pages (2006).

Un article de Gabriel Dedu-Lavarda

Une réflexion au sujet de « « L’Intelligence Economique : une nouvelle culture pour un nouveau monde » d’Eric Delbecque »

  1. Ping : "L’Intelligence Economique : une nou...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s