Les causes d’échec de l’analyse concurrentielle

Analyser les facteurs de réussite d’une démarche d’intelligence économique, oui ! Mais analyser les échecs de cette mise en place … on en parle peu ! Il est vrai qu’il est toujours plus simple de parler d’une victoire que d’une défaite.

Ce n’est pas le cas pour Dr. Craig S. Fleisher (Canada) et Sheila Wright (Royaume-Uni) qui ont écrit un papier sur les causes de défaillance en intelligence économique et plus particulièrement au sujet de l’analyse concurrentielle. L’article « Causes of Competitive Analysis Failure: Understanding and Responding to Problems at the Individual Level », en français « Les causes de l’échec de l’analyse concurrentielle: Comprendre et répondre aux problèmes au niveau individuel », pose les limites de la performance individuelle en entreprise lorsqu’elle est confrontée à un manque de compétence et d’information. Les compétences en question englobent la capacité à savoir réduire le risque d’échec en diagnostiquant les pièges potentiels dus à l’exercice de l’analyse.

Quelques erreurs courantes sont listées :

- Définition de l’analyse du problème : le sujet est-il bien défini au départ ?

- Planification d’analyse de projet : l’analyste a-t-il élaboré un plan de renseignement et de gestion de projet ?

- Erreur de données de collecte : les données sont-elles pertinentes et disponibles?

- Outil et erreur liée technique : l’analyste a-t-il utilisé les meilleurs outils et méthodes d’analyse ?

- Erreur de synthèse : l’analyste est-il arrivé à une conclusion optimale ou aperçu ?

- Erreur de réception de la communication : le décideur a-t-il eu une complète et précise compréhension des conclusions de l’analyste avant que la décision ne soit être prise ?

Les réflexions énoncées dans la publication évoquent également la relation entre les parties prenantes, qui peut participer à l’échec d’un projet, et propose aux chefs d’entreprise des solutions, ou principes, pour faire face à ces défaillances.

Retrouver l’article complet en cliquant ici

About these ads

4 réflexions sur “Les causes d’échec de l’analyse concurrentielle

  1. Ping : les liens de la semaine (weekly) - Les z'ed

  2. Connaître et comprendre le jeu des acteurs est un des fondements du travail de l’analyste. Les erreurs sont en matière d’analyse concurrentielle inévitable car chaque acteur tente de "masquer" ses intentions, sa capacité à faire ou ses alliances …
    Mais tenter d’obtenir un résultat "infaillible", totalement "bon" constitue une illusion car les acteurs sont en perpétuelle adaptation et ce qui état vrai hier ne le sera plus demain … Une des réponses mise en œuvre depuis longtemps est de réintégrer le temps dans l’analyse et de produire un flux continu … ce qui permet de raisonner sur la durée et donc les trajectoires des acteurs que l’on observe.
    C’est l’amélioration continue de la compréhension du jeu des acteurs qui permet de limiter les risques que vous soulignez (et les acteurs de l’article également)
    Cordialement
    Olivier CHAILLOT

  3. Ping : Les causes d’échec de l'analyse co...

  4. Ping : Les causes d’échec de l’analyse concurrentielle | Sivva

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s