La France doit dire non de C. Harbulot et J. Pichot-Duclos

la france doit dire nonSuite à effondrement du mur de Berlin, le monde s’est engagé dans une compétition économique multipolaire. Partant du principe qu’un adversaire ne peut se battre sur deux fronts à la fois, les USA tentent d’affaiblir l’Europe, et la France, alliés plutôt dociles pour se concentrer sur l’Asie. Ainsi, l’Europe, potentielle bouée de sauvetage de la France est l’enjeu de rapports de forces importants dont Paris ne sort pas toujours vainqueur. En conséquence, notre pays ne doit pas se contenter de défendre l’idée parfois trop vague d’un patrimoine national, mais doit enfin considérer nos alliés comme des adversaires potentiels. Quand cela est nécessaire, il faut savoir leur dire non !

L’exemple marquant est le cas de l’Allemagne. Elle est très intéressante par la démonstration faite que son économie est de combat : (i) rappels historiques depuis l’Antiquité sur les besoins vitaux d’expansion du pays ; (ii) en 1915, premier écrit sur l’économie de combat étudié par les Américains ; (iii) encrage des expatriés à l’étranger connaissant parfaitement le terrain local et qui donnent des informations stratégiques ; (iv) aides à l’export : un point de contact unique à l’étranger quand les Français les multiplient.

Ma citation :

« Mon deuxième bureau me dit ce que je dois faire, mon quatrième ce que je peux faire, et moi, le chef, je dis à mon troisième bureau ce que je veux faire. » Citation reprise du général Bradley.

Publicités

L’intelligence économique : Co-construction et émergence d’une discipline via un réseau humain de J.-P. Bernat

41nry2cX4KL._Jean-Pierre Bernat est un précurseur de l’intelligence économique (IE). En collaboration avec François Jakobiak, il a formalisé et structuré ce domaine dès les années 1980. Il a été vice-président de l’ADBS et président de l’Association française de l’intelligence économique et concurrentielle. Considérant que le Knowledge Management (KM) et l’IE sont inséparables, il suit l’impact du web 2.0 sur la société.  Lire la suite

Obstacles à éviter lors de la mise en place d’un projet collaboratif

Un article rédigé par Ionut Tagleri

Bénéfices du travail collaboratif

projet collaboratifPourquoi  adopter la vision du travail collaboratif au sein de l’entreprise ? Cette vision qui prend une ampleur considérable à l’ère du web 2.0 présente plusieurs types d’avantages : temporels, sociaux et organisationnels.

« Une entreprise sans mémoire est une entreprise plus vulnérable »

Concernant les bénéfices temporels, l’argument décisif est l’accès rapide aux informations. Dans le cadre d’un projet de travail collaboratif, ses différentes sous-parties se réalisent plus rapidement, ce qui laissera plus de temps à la prise de décision. Au sein d’une entreprise, afin de prendre la bonne décision, on doit donner la bonne information à la bonne personne au bon moment et sous la bonne forme.   Lire la suite

Journées d’été de l’Intelligence Territoriale – 4 juillet

l’IFIS et l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée organise le jeudi 4 et vendredi 5 juillet prochain un évènement estival autour de l’intelligence économique territoriale. Les conférences et ateliers se tiendront à Serris et au Cnam de Paris.

Plus de renseignement sur : http://www.dicen-idf.org/evenement/journees-dete-de-lintelligence-territoriale/

L’intelligence économique fait son cinéma !

Comment raconter une histoire autour de l’intelligence économique ? L’intelligence économique peut-elle faire l’objet d’un film ? Comment est alors perçue l’intelligence économique par les cinéastes et comment définissent-ils l’intelligence économique ?

thirtdarkzero Depuis une vingtaine d’années, les productions cinématographiques diffusent des films, grand public ou non, s’approchant du thème de l’intelligence économique. En dépassant l’amalgame fait entre intelligence économique et métier d’espionnage (James Bond n’a pas fait de master d’IE d’après moi !), depuis quelques années des sujets surgissent tels que le lobbying ou l’analyse de l’information et le processus de prise de décision dans le domaine militaire. Lire la suite

« L’Intelligence Economique : une nouvelle culture pour un nouveau monde » d’Eric Delbecque

l-intelligence-economique---une-nouvelle-culture-pour-un-nouveau-monde-11639-250-400L’ouvrage « L’Intelligence Economique : une nouvelle culture pour un nouveau monde » d’Eric Delbecque s’inscrit dans la continuité du rapport d’Henri Martre et de Bernard Carayon. L’auteur cite la définition de l’intelligence économique retenue par Allain Juillet dans le référentiel d’intelligence économique au Sein du Secrétariat Général de la Défense Nationale. L’ouvrage explique le cycle du renseignement en l’assimilant au cycle de connaissances. Il nous propose une synthèse des évolutions de différentes formes de guerres et des évolutions des principales puissances mondiales. Il décrit les concepts clés de l’intelligence économique en précisant les techniques de celle-ci. Il assimile l’intelligence économique à un savoir-faire autour de l’information économique. Dans cet ouvrage l’auteur défend la thèse de guerre économique et guerre de l’information. Il va plus loin dans cette thèse en parlant de la guerre cognitive et de la culture du combat économique. Eric Delbecque définit le combat économique comme un hybride articulé autour du savoir-faire de l’information économique et d’une politique publique ayant l’Etat comme stratège. A la fin de l’ouvrage, l’auteur  précise ce qu’est l’intelligence territoriale et énumère les améliorations à apporter issues du plan Martre. L’auteur défend le « Colbertisme » économique. Lire la suite

Guide de l’intelligence économique à destination des chefs d’entreprises

La Préfecture de la Région Bourgogne a publié un Guide de l’intelligence économique axé sur la protection de l’information économique.

http://www.bourgogne.gouv.fr/assets/files/securite/securite_des_entreprises/20130320_guide_intelligence_economique.pdf